Festival du dieu du foyer- Langmusi

Signification

Coutûme typiquement tibétaine, la fête du dieu du foyer ou « home god festival » prend racine dans le passé guerrier des tribus tibétaines. Dans le pasé les territoires tibétains et notamment ceux de prairies étaient divisés entre tribus qui s’adonnaient à des guerres incéssantes.Finallement la sagesse l’emporta et tous décidèrent d’établir des relations pacifiques. Ainsi toutes les armes furent déposées aux sommets des hautes montagnes en offrandes aux dieux.

La guerre étant affaire d’hommes, les femmes ne sont traditionnellement pas admises durant ce festival et en tant que touriste femme il se peut que les locaux vous demandent de garder vos distances et observer les festivités d’un peu plus loin.

Quelles sont les festivités ?

Le jour du festival les hommes chevauchent jusqu’au mont Gehesu et emportent des armes en bois et les attachent avec des morceaux de tissu à de grandes piles déja constituées au fil du temps. Ils y ajoutent des petits tas de Tsampa et beuure de yak en offrande. Puis ils chevauchent en cercle autour de l’hotel ainsi constitué en lançant des papiers de prières. Les cérémonies se terminent en attachant les classiques drapeaux de prières au sommet de la pile d’armes.